A travers le Sapmi en canoe

 

Nous vous proposons de vous joindre à nous pour un voyage-expédition en canoë en Laponie en septembre 2021.  Nous travaillons actuellement à l'organisation d'une expé canoë du 4 au 19 septembre prochains.  Il y a 6 places disponibles à priori. Quelques balises pour vous projeter:
  • Trajet en train ou bateau (pas d'avion)
  • Environ 10 jours d'itinérance dans la toundra lapone, en autonomie complète, au Sud du Sarek
  • Départ d'un lac glaciaire en Norvège puis descente de 2 vallées différentes (avec un "grand portage en toundra" de plusieurs km pour changer de vallée)
  • Niveau technique: succession de petits et grands lacs et de rivières de classe 1 et 2 (passages de 3 potentiels)
  • Engagement élevé (aucun village sur le trajet)
  • 2 journées de préparation technique en été
  • Participation à titre très indicatif: entre 700 et 900€ (navettes, matériel, sécurité, logements, un repas, défraiement encadrants,...)

Milieu
Contrairement à la plupart des rando en canoë, on est ici dans la toundra, donc au-dessus du niveau des arbres et de la taiga de résineux. Le paysage est ouvert oscille entre grands lacs, tourbières, zones rocheuses, forêts de bouleaux des montagnes. C’est aussi plus exposé aux intempéries et plus froid que la taiga. La Lule est une des seules grandes rivière de Laponie a n’avoir pas éte noyée dans de (très) grands lacs de barrages hydroélectriques.
A cette époque, les rennes semi-domestiques (et donc les Sami éleveurs) sont encore dans la toundra à cette saison. Les moustiques n’y sont plus. La plupart des oiseaux sont redescendus. Les ours, les gerfauts, les lagopèdes et les gloutons y sont toute l’année ;-). 
La météo est imprédictible, par essence, cela peut descendre sous les zéro degré la nuit mais la moyenne en septembre (pour Arjeplog) de 7.6°C. Côté pluie, on est du bon côté des montagnes avec 9 jours de pluie/mois et 2.8mm (contre 5.2mm du côté de la facade atlantique, Narvik). Bon, les moyennes ...
Contexte 
On sera en grande partie dans la commune d’Arjeplog (puis de Jokkmokk ou Arvidsjaur), la taille de cette commune = 40% de la Belgique pour moins de 3.000 habitants dont 70% sont concentré en un endroit (Arjeplog).  Même pour la Laponie, on est dans une zone très peu fréquentée, y compris par les randonneurs (c’est le tronçon le moins fréquenté de la Kungsleden, par exemple) et a fortiori hors saison. C’est certainement une des moins zone les moins fréquentée d’Europe. Entre autre car ce n’est pas un Parc National (à la différence du Sarek).  Cela diminue la fréquentation, mais par contre cela n'exclus pas totalement les engins motorisés qui peuvent être utilisés pour des déposes de pêcheurs ou par les Sami (mais il n’y a pas de motoneige en septembre ;-). 
Une de mes inconnue est la fréquentation en pêcheurs. La Lule river est une des rivières les plus réputée d’Europe pour la pêche des saumons, c’est une des seules qui n’ai pas de barage hydroélectriques.  Hors PN, la pêche esrt règlementée mais autorisée. Etant liés à la rivière, il est possible que l’on croise un peu de pêcheurs, selon ouverture ou pas (nb/ info pêche ici pour les concernés). Mais il est plausible aussi que l’on ne croise absolument personne sur les deux semaines.
Nous serons en autonomie totale. Il y a un un  ou deux abris accessibles sur l’ensemble du trajet, ils sont liés aux deux sentiers de rando que l’on croise. Le tout est estimé à 250km mais modulable. Je connais la région, mais pas du tout cette zone là, découverte donc ;-).
En Laponie, contrairement aux Alpes en général, on ne peut pas rejoindre une zone habitée en une demi-journée de marche. Le temps de replis est égal au temps déjà parcouru depuis le départ (ou à celui qui reste à parcourir). Par ailleurs, il n’y a pas de secours en montagne organisés. Un secours s’organise avec un hélico privé à commander à une firme privée, et selon sa disponibilité. Il n’y a évidement aucun réseau téléphonique.
Il est donc requis d’avoir une assurance qui couvrira des coûts de secours privés (c’est la première question qui est posée quand on les appelle). Une affiliation au Club Alpin Belge (rando suffit ici) vaut donc largement l’inverstissement et, en particulier, vous pouvez vous faire membre d’un Cîme à l’Autre asbl qui est un des club du CAB (contactez Christine) et qui doit avoir au moins 10 membres chaque année. Cela ne couvrira pas directement un accident en canoe dans l’eau par contre mais on est en contexte de rando dès que l’on est au bord.
PAF
Nous serons en autonomie totale, et dans un contexte de milieu sub-arctique. Cela implique un matos qui convient. Le matos collectif est amené par Oukiok (et représente des gros investissements), cela inclus tentes, réchauds, essence, téléphone satellite et abonnement, etc.  C’est compté dans la PAF.
On attend encore des retours sur les prix de tout le matos Canoe loué sur place mais la disponibilité semble assurée. Les prix de logement, bouffe et matos sont plus élevés en suède que chez nous. 
Le principe de base au niveau bouffe à OUKIOK est que chacun prépare un (ou deux) repas déshydraté pour tous le soir. Chacun prend ce dont il a besoin pour la journée et le matin (donc la bouffe n’est pas dans la PAF). Ceci peut évoluer, on en rediscute.
Dans la participation aux frais il y a au moins : 
- le matos collectif (y inclus les tentes, réchauds, consommables, téléphone satellite et abonnement, etc …). 
- le matos naviguation (encore pas mal d’inconnues sur ces prix là.
- deux nuitées en refuge / hotel (départ et arrivée)
- un repas collectif à la fin (bon ! Resto ou hotel à prix suédois… )
- les navettes et taxi (et c’est tt de suite sur des centaines de km … il y a encore de grosses inconnues là)
- les coûts des dépenses des deux encadrants 
- la montée du matos collectif jusque là 
Du matos perso pour expé hivernale (sac de couchage, matelas, etc) est disponible auprès de Oukiok via une PAF réduite (très réduite relativement aux coûts de ce matos). On attend encore des infos de coûts pour tt ce qui est canoe (et nuitées)...  Cela déterminera les coûts globaux, on reste donc prudent sur les chiffres à ce stade.

 

 


 

QUAND ?

Les dates proposées à ce stade vont du 4 au 19 septembre 2021.
Elles peuvent encore être ajustées.

 

POUR QUI ?

La taille du groupe est prévue à 8 personnes (4 canoës). Un week-end préparatoire 

 

AVEC QUOI ?

OUKIOK fournit le matériel collectif (tentes, réchauds, etc). Vous amenez votre matériel individuel (liste transmise). Si vous n'en disposez pas déjà, nous vous aidons par du partage de matériel avec une PAF light (veillons à réduire la consommation compulsive :-).    Les repas en rando sont prévus par les participants et mis en commun.

 

AVEC QUI ?

Sam est moniteur de canoë et fondateteur de d'une Cîme à l'Autre asbl. Geoffroy fréquente ces montagnes chaque année depuis près de 20 ans mais n'a pas encore exploré cette zone.
 

PAF ?

La participation aux frais est évaluée à 700 €/personne pour 10 jours mais cela doit encore être ajusté en fonction de retours de prix locaux (en particulier matos canoë. Cette participation aux frais inclut le matériel de rando commun (tentes, réchauds, ...) et son transport, le matériel de navigation.  Le matériel de sécurité, le partage des coûts de fonctionnement de l'association, deux nuitées en refuge et un repas. La PAF n'inclut ni le trajet, ni le matériel de randonnée individuel (mais des prêts sont possibles), ni la nourriture en rando (préparée par chacun, à partager avec tous).  Personne ne devrait être exclu sur base du prix. Le cas échéant, contactez-nous, on s'en reparle.

 

COMMENT S'INSCRIRE ?

Cette année semble presque pleine. Mais si vous êtes intéressés. Envoyez nous un mail via le formulaire ci-dessous (ou directement à oukiok@oukiok.org ). Sur cette base, on échange. L'inscription ne se fait que lorsque l'on est mutuellement convaincu que le projet correspond bien à vos envies.


Vous désirez plus d'information ou vous inscrire ?

Envoyez nous un message avec vos coordonnées complètes à oukiok@oukiok.org

ou via le formulaire ci-dessous.

 

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.